Puplinge Classique

Dana Ciocarlie

Dana-Ciocarlie-par-Bernard-MartinezDana Ciocarlie : un « ouragan venu de Roumanie », titrait récemment l’American Record Guide. Formée aux sources de l’école roumaine du piano et dans la lignée de Dinu Lipatti, Clara Haskil et Radu Lupu, elle s’est également frottée à l’école française de piano, à l’École normale de musique, dans les classes de Victoria Melki, de Dominique Merlet et de Georges Pludermacher. Dana Ciocarlie possède un vaste répertoire qui s’étend de Bach aux compositeurs d’aujourd’hui, dont certains, comme Karol Beffa ou Nicolas Bacri, lui ont dédié des œuvres. Dana possède un tempérament de feu et son jeu aux couleurs solaires se traduit par un engagement musical total. La précision du rythme, la générosité du son, le travail de la couleur sont une constante chez elle. On les retrouve toujours soigneusement distillés chez les compositeurs les plus tourmentés dont elle aime les failles secrètes et les flambées inquiètes : Franz Schubert, qu’elle a si souvent travaillé et approfondi avec le pianiste Christian Zacharias ou encore son dieu, Robert Schumann. « C’est mon compositeur fétiche, celui qui a marqué chaque étape importante de mon existence : exil, rencontres, deuil ». Dana Ciocarlie a d’ailleurs débuté l’enregistrement d’une intégrale des œuvres pour piano de Robert Schumann qui exerce sur elle une influence jamais démentie depuis le Prix remporté au Concours international Robert Schumann de Zwickau en 1996. Après son récent passage à Carnegie Hall, Dana Ciocarlie est aujourd’hui une invitée régulière des plus importantes manifestations de la scène internationale. Une pianiste rare, tant son enthousiasme, sa spontanéité et sa générosité emportent l’adhésion.

www.danaciocarlie.com