Puplinge Classique

Alexander Ghindin

Alexander GhindinNé à Moscou en 1977, Alexander Ghindin apprend le piano dans la célèbre École centrale de musique de la capitale russe, où il étudie avec Mikhaïl Voskressenski. Admis au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou en 1994, dans la classe du même professeur, le pianiste devient à dix-sept ans le plus jeune lauréat du Xème prestigieux Concours International P. I. Tchaïkovski. En 1999, il obtient le Deuxième Prix au Concours International Reine Elisabeth de Belgique. La presse, unanime, salue sa performance, et cette distinction lui ouvre alors les portes d’une véritable carrière internationale. En 2007, il gagne le Concours International de Piano de Cleveland, victoire qui relance considérablement sa carrière américaine et lui vaut de nombreux engagements en récital et en soliste avec les meilleures formations orchestrales outre-Atlantique (plus de 50 engagements sur deux ans). En 2010, le pianiste moscovite a remporté le Concours International Santa Catarina au Brésil.

Pianiste et compositeur, Alexander Ghindin se produit dans la plupart des pays européens ainsi qu’aux États-Unis, Israël et en Asie, notamment au Japon incluant souvent au programme des concerts ses propres œuvres. On a pu l’entendre dans les salles de concert les plus prestigieuses : l’Avery Fisher Hall – où il avait joué en première audition américaine la version originale du Concerto n° 4 de Rachmaninov avec le Philharmonia dirigé par Ashkenazy à l’occasion de ses débuts aux États-Unis (2002) – le Carnegie Hall de New York, le Théâtre des Champs-Élysées et le Châtelet à Paris, le Barbican Center à Londres ou encore le Kennedy Center à Washington… Il a par ailleurs fait partie des artistes invités pour la « Saison russe » au Châtelet en 2003. En 2004 et 2006, il est acclamé lors de ses tournées au Japon (Festival International d’Osaka). Le Festival International de Colmar en a fait un de ses fidèles en le réinvitant chaque année.

Alexander Ghindin a joué avec des orchestres renommés : Philharmonia de Londres, European Union Youth Orchestra, Orchestres Philharmoniques de Munich, Monte-Carlo, Rotterdam, Luxembourg, Slovénie, Liège, Orchestre Symphonique de Berlin, Orchestre Wiener Klassik, Orchestre de Paris, Orchestres Nationaux de Bordeaux Aquitaine, Montpellier Languedoc-Roussillon, Lille, Belgique, Orchestre Symphonique d’État de Lituanie… et a collaboré avec d’excellents chefs d’orchestre tels que Spivakov, Ashkenazy, Fedosseiev, López Cobos, Slatkin, Simonov, Casadesus, Kitajenko, P. Järvi, Lazarev, etc.

Il a été l’invité de nombreux Festivals : Festival Chopin à Paris, Folle Journée de Nantes, la Roque d’Anthéron, Radio France et Montpellier, Menton, Colmar, Klavier-Festival Ruhr, Mainzer Musiksommer, Festival International Frédéric Chopin à Duszniki Zdrój, Festival de Dubrovnik, Festival Pablo Casals…

Il a donné de nombreux concerts de musique de chambre en formations diverses : en duo avec Olivier Latry à l’orgue, à deux pianos avec Nicolas Petrov, Boris Berezovsky ou Alexander Melnikov, et à quatre pianos avec entre autres David Lively, Serguei Kudriakov, Janis Vakarelis et Cyprien Katsaris.

Il est le directeur artistique de divers festivals et séries de concerts et a donné naissance au projet « Musiciens pour la Paix » réunissant 12 pianistes de nationalités antagonistes.

Alexander Ghindin est toujours très présent en Russie, où il a reçu le titre de « Honoured Artist », haute distinction pour un jeune artiste et où il joue des concertos rares (Nino Rota, dir. Neuhold, Adams Gran Pianola, dir. JL Koenig; Szymanivsky, dir. Verbitsky…).

Parmi les 24 CDs d’Alexander Ghindin figurent chez Ondine les versions originales des Concertos nos. 1 et 4 de Rachmaninov (Orchestre Philharmonique d’Helsinki, dir. Ashkenazy) et chez Capriccio l’intégrale des Sonates de Brahms (avec Vladimir Spivakov) ainsi que le Concerto de Schnittke. Sa discographie chez Octavia est importante.

www.alexanderghindin.com